Translate

vendredi 18 mai 2018

Lutte contre les idées noires




Ce modèle porte le nom si bien trouvé de Lutte contre les idées noires

Rien que le tricotage de l' objet en question aurait pu faire l' objet de toute une histoire : il faut quand-même jongler avec 5 pelotes !

Du coup je n' ai pas fait le Patronus parce que je ne me sentais pas l' intarsia, le fairisle  et les torsades tout ça à gérer en même temps en un seul projet...

J' ai plutôt choisi de faire un appliqué en papillon, c' est quand-même bien plus facile !



Et pour les 5 pelotes, ben...
Le premier jour tu fais un peu à l' arrache, en démêlant les enchevêtrements tous les de temps en temps.

Le deuxième jour tu apprends vite à te débrouiller avec des pots de yaourt de récup', et tu en gagnes, du temps !
Au moins, tes pelotons ne roulent plus sous le bureau.



Mais aussitôt tu t' angoisses, parce qu'il va falloir que tu poses de la vlieseline et ça sera une grande première pour toi.
Déjà, laquelle choisir ?

Et puis ça roule, ma poule. Tu finis par t' en sortir.
Et tu te retrouves avec un grimoire qui a presque déjà l' air vieux rapport à un accident de blocage, *(une broutille en collant la vlieseline jte raconterai un jour)* et surtout il faut que tu écrives une histoire dedans:

"-Il était une fois...



(tu croyais pas que ça allait s' arrêter ? Moi quand chui partie chui partie)


" -Il était une fois,
une humble tricoteuse, qui vivait tranquillette sa vie de tricoteuse.

Elle avait des aiguilles, elle avait un rocking-chair, elle avait un chat...

Elle avait surtout un énorme stash, coloré, épais, moelleux,  confortable,
qu'une gentille marraine-bonne-fée semblait remplir la nuit:

la tricoteuse avait beau s' acharner sans relâche sur ses aiguilles, jamais le stash ne diminuait...

Bref, c' était le bonheur.

" - Hou la la ! "  me dites-vous,  " Le Bonheur ??  Au début de l'histoire ??
Hou la la ça sent pas bon ! "

Et vous avez raison.
Un très beau jour de ce bonheur sans nuages, le mari de la tricoteuse vint la voir et lui dit:

Ça suffit maintenant !
J' ai décidé: nous partons.
Nous allons aller vivre sur un Papillon.

Comment, Prince charmant ?
Vous emmenez votre tricoteuse vivre aux Antilles, sous un horrible climat tropical ?

Mais c' est dramatique !
Que va-t'elle devenir ? Que va devenir le stash ?

Frénétique, la tricoteuse ne s' est pas laisser démonter.
Elle a tricoté plus encore de peur de ne plus pouvoir quand elle serait "là-bas".
Elle a essayé de finir le stock !

Mais il fallait bien se rendre à l' évidence:  c' était perdu d' avance.

Alors perdu pour perdu...

Elle s' est constitué un "petit stash de départ pour pays tropical" qui tient dans 2 cartons *(seulement)* de déménagement. Du coton, du lin, de la soie... vous savez ce que c' est.

Et elle a emballé amoureusement toutes ses petites pelotes, le chat et le rocking chair; et hop !

La voilà prête à sauter dans l' avion.

La suite de l'histoire est encore à écrire...
Qui peut savoir ce qu'il y aura dans ce petit carnet ??



lundi 14 mai 2018

Bells Bells Bells

Pour avoir les pieds qui dansent en ce début de printemps,
j’ aurais bien ajouté quelques petits grelots (des vrais) à mes chaussettes,
mais il fallait de petites perles, toutes fines et délicates…

J’ ai choisi des perles de verre, plutôt irrégulières, incorporées dans la dentelle du revers de mes chaussettes.
Le talon mousse en rangs raccourcis est très confortable, une vraie découverte !

Du coup ça fait comme un bouquet de clochettes au dessus d’un lit de mousse,
et oui, quand je les regarde, j’ ai les pieds qui dansent !


Bells Bells Bells

Bells Bells Bells

Bells Bells Bells

Modèle: Buffy Anklets de Janine Le Cras, en Anglais et gratuit

lundi 7 mai 2018

Mutinerie

Comment ?
Cette petite marinière modèle Philda® évidemment stuck_out_tongue_closed_eyes ) tricote en 4 morceaux avec coutures ?

Ah mais que nenni !
Du tout du tout !

MOI, je vais la tricoter en rond, na !

Qui est avec moi ?
On se mutine !!! bomb Sus aux coutures et autres archaïsmes phildariens !

On ne va même pas enlever une maille de chaque côté pour tenir compte de la couture.
Le modèle est looooooose alors; 4 mailles en plus 4 mailles en moins, hein ?
Et de toute façon on va tricoter la plus petite taille pour que justement ça soit moins large. 

Alors ! Non mais !

Ooooh et puis, cette encolure carrée, là, ça ne va pas du tout !
On va tailler là dedans pour te m’arrondir tout ça…

Et comment ? Il faut rabattre les épaules en escalier ?
Les -comment vous dites?- coudre ensuite ??

Qu’est-ce à dire ?
Vous voulez dire “assembler en faisant une grosse couture” à l’ ancienne ?? scream

Que nenni encore !
Diantre !

On sait germanshortrowiser de nos jours alors pas question !
Aiguilles au clair moussaillons, germanshortrowisons ces épaulettes;
nous les rabattrons ensuite à 3 aiguilles, ce sera plus propre.

Briquez le pont, on passe maintenant aux manches:
comme nous sommes désormais les maîtres du rafiot, je propose qu’on relève les mailles et qu’on descende les manches.

Pas d’objections ?

Alors à l’ attaque !

Mutinerie

Vu d’ hors bord, on ne voit pas tellement la différence, ça ressemble sacrément au modèle…

Mais nous savons, nous, qu’il y a eu rebellion contre le modèle et victoire des insurgés !




jeudi 3 mai 2018

"Trou" Love

Des petits trous, toujours des petits trous ♪♪
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..


Pour illustrer ce thème, je me suis dit:

“ plutôt que de faire "un truc à petits trous", tu ne vas faire que des petits trous.
(comme d'habitude, je ne fais pas dans la dentelle innocent)

Donc je cherche dans Ravelry un modèle qui convient, je trouve celui-ci



que des petits trous; en laine bleu marine justement comme celle que j’ ai ce qui fait que je me vois bien avec le produit fini toussa toussa...

Et me voilà partie à "creuser" …  heu je veux dire à faire des trous yum

Et qu’est-ce que ça m’ a plu !!!
Je ne pouvais plus m’ arrêter !

Le patron dit de stopper les augmentations quand on a 47 mailles mais non,
il a fallu que je continue un peu…

Beaucoup.
Tellement qu’ à un moment donné il a fallu se rendre à l’évidence, je ne pouvais plus
faire l’ écharpe comme le modèle.

Mais je n’ avais pas fait assez de trous !!!

Tant pis, je continue !
Trop bien de faire des trous exprès.

Pis bon; ça a beau être plaisant, à un moment donné faut s’ arrêter, ma vieille:
là tu es en train de te tricoter un hamac !

Meuh non c’ est un châle;
Un châle avec un total de 4356 petits trous…



Photo(s) :
trou love

trou love

samedi 14 avril 2018

Mer de Mousse


Explications:

Vous faites des mailles endroit.

Et encore des mailles endroit.
Et encore des mailles endroit.

Et encore
Et encore

Et toujours à l’ endroit, d’ un côté comme de l’autre.

Comme la marée ça n’ a pas de fin.

Et encore
Et encore

Vous n’ en voyez pas le bout.

Et encore à l’ endroit (même si des fois vous vous apercevez qu’inconsciemment vous avez fait 2 mailles envers 10 rangs plus bas alors vous revenez en arrière toute et repartez de l’ avant)

Et encore à l’endroit
Et encore
Et …

Et vous vous retrouvez bientôt (pas si vite que ça quand-même mais ça arrive inéluctablement) au beau milieu de milliers de petites vaguelettes, qui vous submergent, qui vous ballottent qui vous bercent, qui vous noient parfois.

Ne pas céder au désespoir surtout !
Ne pas se laisser aller, ne pas abandonner.

Le truc, pour rester à flot, c’ est de ne pas lutter contre le courant qui vous emmène à coup sûr de l’ autre côté.

Vous vous laissez porter.
Vous avez le temps.

Chaque mètre parcouru est un mètre de moins à faire.
Et un beau jour de printemps vous arrivez.

Terre !

Vous posez les aiguilles qui vous ont fidèlement servi pendant si longtemps et contemplez les vaguelettes de votre mer de mousse.

Il y en a deux cent soixante trois mille cinq cent vingt et une !
(et je vous fais grâce de la bordure en i-cord, qui même si elle est elle aussi toute en mailles endroit, n’ est techniquement pas du mousse)

Vous allez ENFIN pouvoir passer à autre chose, conquérir un autre univers.

Mais désormais si vous avez un peu froid, vous pourrez vous envelopper dans votre merveilleuse et moelleuse mer de mousse.

Photo(s) :
263 520

263 520

263 520

dimanche 8 avril 2018

Un printemps en pastel



Bzzz bis
Modèle: Mouches de Susanne Reese

Passent-elles ?
On pourrait se le demander puisque le modèle est sur 58 mailles.

Mais oui, ça passe !


La preuve:



Et c' est même un peu grand avec des aiguilles 2.25  (je préfère la précédente version que j' avais faite en aiguilles 2)

Et puis elles sont lilas !
Et elles sont en coton,
et elles sont à trou-trous...

... ce qui en fait comme qui dirait des chaussettes de printemps.





vendredi 23 mars 2018

Tenue de soirée


Mademoiselle,

Vous faites confiance à notre atelier de confection artisanale 
et je vous en remercie 😍

Je vous propose ce ravissant et délicat petit “poutch” qui saura 
à coup sûr mettre en valeur et accessoiriser dignement toutes 
de vos chatoyantes robes de soirée, et même vos jeans.

Selon vos désirs, nous avons choisi les matériaux les plus nobles
et lumineux: soie et satin, or et argent.

Et nous avons, évidemment, disposé les perles et le pompon traditionnels.

Puisse ce petit bijou cousu-main avoir le bonheur de vous plaire.

Veuillez agréer mes plus sincères !


1001 nights (and more)

1001 nights (and more)
Modèle: Vintage Snap de Julie Partie (modifié)

vendredi 9 mars 2018

T’as le Look Leprechaun

Est-ce la folie du lièvre de Mars qui m’a prise ? 
Toujours est-il que la légende du Leprechaun et la St Patrick; ça m'inspire: 

J’ ai enchainé le petit lutin (le mien ressemble un peu au Potiron de OuiOui vous ne trouvez pas ?) 
puis le Shamrock, 
puis l’ arc en ciel (j’ ai même été obligée de teindre du bleu en vert pour l’ occasion)
et pour finir, une première expérience de feutrage avec le chaudron ! 

Et voilà reconstituée la légende sur mon balcon.

Ne le quittez pas des yeux !!!


Rufus the Leprechaun
Modèles: 
Rufus the Leprechaun de Jean Woods
Shamrock de Judy Vallas
I Can Knit A Rainbow de Clare Doornbos
tiny cauldron de tiny owl knits

dimanche 18 février 2018

Le Chemin D' Ayla

Se laisser happer dans le monde de Ayla & Jondalar...


Il y a 16 ans, alors que j’ étais enceinte de notre petite dernière (alitée, éléphantesque et incapable de faire autre chose que lire) mon mari m’ a opportunément offert un livre de Jean M. Auel: “Le Clan de L’ Ours Des Cavernes”, 1er volume de la série des Enfants De La Terre.

Vous dire que j’ ai été happée par le monde de Ayla serait encore trop faible !

J’ ai tellement aimé ce premier tome que j’ ai vite dévoré les 4 suivants -d’ énormes pavés comme je les aime- attendu en piétinant le 6ème et dernier, et surtout, depuis 16 ans, je les relis touts les 6
à peu près tous les 2 ans -ça tombe cette année: année paire, année des Enfants De La Terre !!! 😎 -* 

Et ça en fait des, pages !
’Fin bref.

L’auteure nous ramène aux temps préhistoriques, où l’humanité Cro-Magnon partage encore la terre avec les Neandertal et où tout trouve harmonieusement sa place dans un monde tout entier régi par la Nature, la Grande Terre Mère.

Ayla est une petite Cro-Magnon de 5 ans qui se retrouve séparée de son clan et adoptée par une tribu de Néandertaliens.
La difficulté de vivre dans ce monde hostile (la préhistoire lors de la dernière ère glaciaire sans internet je vous laisse imaginer) force cette enfant à observer, déduire, et trouver des solutions pour survivre.
Tous les tomes sont intéressants, bien sûr, mais j’ ai particulièrement aimé le 4ème, qui raconte le voyage d’ Ayla et de son compagnon Jondalar à travers l’ Europe, tout le long de la Grande Rivière Mère, pour rejoindre le clan de ce dernier.

C’ est là que j’ en arrive au tricot.

Voyez-vous, la première fois que j’ ai vu le patron de chaussettes Kalajoki, ça a fait tilt dans ma tête et j’ ai pensé à ce bouquin: en fait, la créatrice du modèle avait souhaité représenter le trajet de sa rivière, et moi, ça m’ avait évoqué celle-là.
Déjà à l’ époque, je l’ avais “quioué” parce qu’il me faisait penser au voyage d’Ayla !

Mais chemin faisant, il a fallu que j’ ajoute 2-3 petits détails pour que la Kalajoki devienne vraiment la Grande Rivière Mère.
  • tout d’ abord, il fallait que la chaussette soit bleue, parce que la Grande Rivière Mère c’ est le Danube, et le Danube il est bleu.
  • j’ ai doublé le bord côtes pour figurer le gros glacier que Ayla et Jondalar doivent traverser -en luge !- à la fin du bouquin, et parce que quand tu marches sur un glacier, mieux vaut avoir les pieds bien au chaud.
  • j’ ai ajouté, au dos, le garter strip de la chaussette Squircle, qui m’ évoquait la grande échelle du peuple des Sharamudoï (pour savoir qui c’ est ceux-là et pourquoi, lire le bouquin, non mais !)
  • et enfin, j’ ai fait un rang de point mousse entre les orteils et le corps de la chaussette; symbolisant l’embouchure de la rivière, le départ du voyage d’ Ayla, et surtout la rupture avec tout ce qu’ elle avait connu jusqu’ alors et l’ adieu à son fils…
Voilà.
Désolée pour le roman, voici les photos

Aylas path

Aylas path

Aylas path

mercredi 7 février 2018

Première floraison


La toute toute première fois que j’ ai eu un jardin -enfin, un petit bout de terre- à ma disposition,
j’ ai semé des volubilis parce que dans “Notre Jardin” ils disaient que c’ était in-ra-table,
et parce que depuis toujours les fleurs bleues sont mes préférées.



1ère floraison



J’ ai eu par la suite beaucoup de joie avec des anémones, des asters, des campanules,
des centaurées, une giroflée arbustive, des hortensias, des iphéïons, des iris,
des jacinthes, des lantanas, des lithodoras, des muscaris, des myosotis, des nigelles,
des phlox stolonifères, des platycodons, des scilles de sibérie, des sisyrinchium, des violettes …
et j’ en oublie sans doute…

mais on n’oublie jamais la première fleur de son jardin,
et pour ce thème, j’ ai voulu lui rendre hommage.

J’ ai donc tricoté une petite robe de plage qui lui ressemble;
qui s’ouvre en corolle quand le soleil se montre, et d’ un bleu presque aussi pur 
(mais nul ne peut égaler la nature).



1ère floraison

1ère floraison
Modèle: 24-Mini-Robe de Bergère de France


Et un jour viendra, bientôt, lorsque la neige aura fondu, où je pourrai la mettre…





mardi 6 février 2018

Ménage de printemps !


Maman disait, et elle avait raison, que tu n’ as pas fini ton grand ménage de printemps
tant que tu n’ as pas récuré les fonds de tes tiroirs

Il fallait donc tout vider, dépoussiérer, nettoyer, encaustiquer etc…

et re-remplir dans un ordre impeccable pour obtenir l’ approbation maternelle
et pouvoir -enfin- passer à autre chose.

Ah je l’ ai entendue d’ici, Maman:

“- Alba, nettoie-moi ce stash !
-Oui môman !
-Et commence par les fonds de tiroir, tu y verras plus clair !
-Oui môman !
-Et surtout n’oublie pas l’huile de coude !!!
-Oui môman !”

Et j’ ai obéi avec plaisir 😇

J’ ai d’ abord récupéré tous les petits bouts de laine des chaussettes des années précédentes,
conservés précieusement (mais pas toujours en ordre)

Comic stripes

Yen avait où il restait juste de quoi faire 1 rang sur chaque chaussette… 😓
je les ai mis quand-même. 
Quand on range, on range tout !

Et puis j’ ai fait des rayures et des rayures, une chaussette après l’ autre, avec mes bouts de laine.

Ah ça, de l’ huile de coude et du coeur à l’ ouvrage il m’ en a fallu, surtout à la fin…

Comic stripes
😱


Mais maintenant j’ ai une nouvelle paire de chaussettes très gaies et colorées,
et 10 “all used up” supplémentaires dans mon stash !

Comic stripes
Modèle:  Paper Moon Socks de AnneLena Mattison pour le talon 


De quoi attaquer une nouvelle année de chaussettes et surtout… re remplir le stash !

... En ordre impeccable, promis Maman 😇

vendredi 2 février 2018

Ô Soleil


Soleil, ou Grand-Soleil ou Soleil des jardins sont les noms vernaculaires du Tournesol.

Je me suis donc fait un ☀️  personnel.

Mais ce que je ne savais pas (et cette découverte me laisse pantoise) c’ est que dès que sa fleur est éclose, le Tournesol arrête de se tourner vers le soleil ! (en tout cas d’ après wikipedia)

Oui bin de toutes façons ça ne change rien pour le mien car fleur éclose ou pas il n’ est pas près de se tourner vers quoi que ce soit: du soleil yen a pas !

Enfin si, un peu: vous ne trouvez pas que ce petit bonhomme met du ☀️ sur mon balcon ??



Ô Soleil
Modèle: Sunflower de Amanda Berry

jeudi 25 janvier 2018

Pour la Bonne Cause



Avec les filles du club tricot de mon bled, on se rencontre toutes les semaines pour tricoter et papoter, et on tricote un peu, c ‘est vrai, mais surtout qu’est-ce qu’ on cause !!!

Bon d’accord, ça ne suffit pas pour justifier le titre...😄 

Nous avons toutes décidé, au cours d’une de ces causettes, d’ unir nos forces pour participer à l’ Opération Grand Froids organisée sur notre commune.

image title


Il a donc été décidé de tricoter pendant tout le mois de Janvier des carrés de 20x20 cm et de les assembler pour en faire des couvertures, que nous apporterions à la collecte.

J’ en ai tricoté 14. (et ça a bien vidé mon stash ce qui en soi est aussi une bonne cause 😋)

Opération Grands Froids



Mais comme ça ne fait pas un projet complet car mes carrés vont être unis à ceux des autres tricopines pour faire une couverture, j’ ai aussi fait un gros bonnet qui sera (avec d’ autres) remis aussi à la collecte

Opération Grands Froids
Modèle gratuit Basic Two-Tones Hat With Pompom de Life Is Cozy


Et voici la couverture commune, lors de sa remise au Pôle Jeunesse



mardi 23 janvier 2018

Bouclettes


Amelia The Sheep Coaster


Le Mouton, c’ est le roi des Animaux parce que:
  • Le Lion baille d’ ennui, ça ne l’ intéresse pas
  • Le Tigre en pyjama s ‘en va bientôt au lit,
  • L’ Eléphant dans sa cachette joue de la clarinette,
  • L’ Aigle ma foi, on ne le retrouve pas
  • Quant à l’ Ours et tous les autres rois,
  • Bin ils ne valent pas mieux que ça !
  • Ne reste que le mignon, paisible et bon
  • le doux et l’ indolent mouton.
En plus c’ est lui qui a eu la fève ! 

Modèle : Amelia The Sheep Coaster de Gallimelmas e Imaginancias
C' est un modèle (gratuit et en français) au crochet mais je n' ai pas été fichue de le réaliser,
je l' ai donc adapté au tricot

vendredi 19 janvier 2018

Poncho, Sans Ça

Janvier : On sort les pieux !
Explication : Aglagla !



Bon, d’ accord, je développe… smile 

C’ est qu’il caille sacrément par ici !


Ca fait trois ans que je vis en France et que tous les hivers je me dis qu’il faut que je me fasse un poncho.
Et je le fais pas…

Je démarre un truc et puis je le grenouille, j’ y pense et j’y re-pense et puis arrive le printemps et vous savez ce que c’ est: on pense à autre chose du coup !

C’ est qu’il faut bien viser pour se faire un poncho, entre les cadeaux de Noël et les petits pulls ou châles de printemps !
Pile poil là, AUJOURD’HUI, maintenant, c’ est l’heure !!!
Et faut pas trainer, les beaux jours ne sont pas loin.

Donc je dégaine les pieux et ça va être vite réglé en  3 Poc Poc Poc (⇽ le bruit des pieux qui cognent l’ un contre l’ autre)


3 ans que je me pèle sur mon balcon et que même parfois je sors “à la bohémienne” enroulée dans une vieille couverture (véridique!)

Alors que depuis tout ce temps yavéka dégainer les pieux et c’ était l’ affaire de quoi ??
quelques jours ??
Hein ? A peine !
En aiguilles 9 ? Tu parles !

Enfin tout ça c'est quand tu défais pas plusieurs fois ton projet car trop grand et tu manques de laine ou trop petit et il va t' en rester !!!

M' enfin au bout du compte ça va quand-même bien vite
Et hop !
Voilà de quoi sortir bien au chaud et élégante, cloper sur son balcon (oui je sais c’ est pas bien, mais honnêtement j’ ai plus vite fait de dégainer les pieux que d’ arrêter de fumer, même si ça m’ a pris 3 ans…)


Poncho, sans ça.
Catalunya Colorblock Poncho de ChiWei Ranck

samedi 13 janvier 2018

Pattes de Mouche

Ouf !
Je viens juste de terminer...

J’ avais commencé ces chaussettes pour me gâter, le jour de mon anniversaire (le 25 octobre pour info).

La première a carrément filé, j’ étais assez contente.
Et puis, d’ habitude, je ne souffre pas trop du syndrome de la 2ème chaussette…

mais là… c’ était long… trèèèèèèèès loooooong !

Alors la deuxième, comment vous dire ? elle a un peu trainé !

Et puis il y a eu les cadeaux de Noël à faire,
et puis en Janvier j’ ai sorti les pieux (en espérant que ça irait vite (normalement avec des pieux ça va plus vite) mais ça c’ est quand tu ne défais pas 3 fois ton travail pour diverses raisons enfin bref tout ça c’ est une autre histoire)

tout ça pour dire que le mini-thème "bonne résolution" du Kal Culture de Pelotes fut le coup de pied au --- nécessaire pour arriver enfin à finir l’ engin:

134 grammes ou 550 mètres de fil, pas d’orteils ni de talons mais 56cm ou 280 rangs de jambes !

Alors voilà l’objet:


Pattes de mouche



Elles me tiennent les gambettes au chaud pendant mes séances de danse africaine





--- Derrière, évidemment.

jeudi 16 mars 2017

St Pat'





La verte et riante Irlande s'apprête à fêter demain la St Patrick.
Je n' y suis jamais allée mais c' est un pays qui m' attire depuis l' enfance et j' avoue que je me laisserais volontiers entrainer si jamais l' occasion se présentait !



En attendant, sous l' impulsion du blog La Lune à Coudre, j' ai saisi l' occasion d'y aller un peu en participant au défi Saint Patrick



 En plus c' est le pays qui a donné le jour à Hedgehog Fibers ou Life In The Long Grass (pour ne citer qu'eux) alors... l' inspiration est vite venue !


Je me suis (dans la joie) réécouté mes albums préférés des Pogues (tous), notamment cette chanson


A Pistol for Paddy Garcia
(qui a plus des sonorités western qu' irlandaises mais bon... je l' aime beaucoup alors ! )

et je me suis concocté des petites chaussettes St Pat' oches aux couleurs de l' Irlande


Vert et Blanc, avec une petite touche d' orange que j' adore !!




Et je les ai agrémentées du Shamrock; le trèfle emblème de l' Irlande dont j' ai trouvé la grille en téléchargement gratuit sur Ravelry


by Sandra Jäger



J' espère que le Shamrock me portera chance pour le défi car il y a de superbes lots à gagner, mais même si je ne gagne rien je me retrouve avec une petite paire de chaussettes toute printanière que j' adore, et c' est déjà super !!!

Alors Merci 

Libellune

 pour ce défi St Pat' 
😉







mardi 28 février 2017

Les 12 Petons du Herr General


Petit défi entre tricoteuses,
il s' agissait de tricoter, entre le 1er Mars 2016 et le 28 Février 2017, 12 paires de chaussettes.

Ce que j' ai fait !!!  🎉🏆

























































J' ai choisi d' en réaliser une paire par mois,
et porté mon choix sur 12 modèles différents (il y en a tant!!)
car je voulais profiter de l' exercice pour déterminer quelle est la recette qui me convenait le mieux.

Un an après, je suis fière de porter mes chaussettes !
D' ailleurs je pense que je vais continuer à en faire une paire par mois:
on n' a jamais assez de chaussettes et puis c' est tellement gratifiant, tellement confortable, et il y a tellement de belles laines!!!


Alors au final, voici mon tiercé gagnant:

1/ Traviole

par Lana Holden

Le + :
ce sont celles qui me vont le mieux.
Le talon serre bien le pied, elles sont un tout petit peu difficiles à enfiler (faut dire que mon fil manque d' élasticité) mais une fois en place  la chaussette tient bien et ne bouge pas.
En plus leur construction spéciale les rend vraiment originales avec les rayures en oblique.

Le - :
Elles sont plus longues à réaliser.
Ce n' est pas vraiment difficile car il suffit juste de suivre le patron les yeux fermés mais c' est dérangeant (pour moi) de ne rien comprendre à ce qu' on fait...




2/ Juilletistes

par ArtDesign1



Le + :
elles vont très bien aussi.
La construction en côte 1.1 fait que le pied est bien tenu ( et il semble que c' est ce que j' apprécie le plus dans des chaussettes !) le talon est spécial avec un mini-gousset qui fait vraiment toute la différence.
Le début du rang se trouve sous le pied, ce qui rend l' inévitable démarcation des rayures invisible !
Elles ont été créées pour utiliser les restes de laines à chaussettes et donc je risque d' en faire de multiples paires cette année !
De plus la créatrice m' a donné l' autorisation d' en faire la traduction en français... y'a plus qu'à.

Le - :
non, yen a pas !




3/ Squircles

par General Hogbuffer

Le + :
elles vont très bien aussi, grâce au nombre important de cm de côtes sur la cheville.
La construction est originale, j' en ferai probablement d' autres.

Le - :
le talon en point mousse est un peu long et un peu "ianch" à faire





Et sinon ?
Après avoir essayé les différentes constructions commençant par les orteils, par les chevilles ou par les talons, j' ai décidé que j' aimais mieux par les chevilles: c' est plus facile pour essayer sa chaussette et puis j' aime les talons à gousset, les talons renforcés, les talons avec motif jacquard...

J' avais 14 modèles de chaussettes dans ma quiou en démarrant ce challenge.
J' en ai fait 12.  Et bin aujourd'hui... il en reste 30 !!!